Accueil > Actualités > Réservé qu’aux femmes? Tunisie

Réservé qu’aux femmes?


Le 11 Mars 2019


Et pourtant, je le constate chaque jour, mes homologues sont souvent du sexe opposé.

La société européenne se targue de défendre depuis 1789 l’égalité entre les êtres humains alors que des voix se lèvent cycliquement pour dénoncer le sixième persistant dans certains métiers. Harcèlements banalisés en rue ou brimades dans les établissements scolaires, la femme doit encore se battre pour sa place. On se joue alors de quotas et on crée des prix. La discrimination s’inverse et tout le monde applaudit.

Enfin, il existe un secteur ou la femme détrône royalement l’homme : la communication.

Faites le tour du Net ou des bureaux de votre société et comptez le nombre de femmes a des postes attribués à la communication au sens large. Etonnant Evocateur d’une filière qui débute sur les bancs des universités. Comme si la nature d’un mot pouvait en déterminer les disciples

J’enseigne depuis plusieurs années dans une haute école en communication a Bruxelles. Dans une classe, le pourcentage tourne généralement entre 70% de filles et 30% de garçons. Qui s’en plaint

Pas moi, ni les étudiants heureux comme des sultans dans leur harem.

Je ne suis pas certain pour autant que cela favorise la création de couples, mais la je sors de mon sujet. Avec une telle représentation féminine dans les auditoires, pas étonnant des lors de retrouver cette même présence sur le marché de l’emploi.

Est-ce pour leur charme (dans ce cas, le machisme aurait une nouvelle fois gagné) ou leur talent que le retrouve la plupart du temps des visages féminins en relations publiques, accueil V.I.P. ? Gestion de la presse, Devrions-nous les hommes, nous mettre du parfum fleuri et porter des tailleurs pour être jugés crédibles dans ces mêmes fonctions, les speakerines d’autan ont pris la tête des journaux télévisés. Pour l’audience, entend-on discrètement dans les couloirs médiatiques. Le public apporterait plus de crédit aux propres d’une femme qu’à ceux, forcement intéresses et manipulateurs, d’un homme devant la caméra. La bonne foi serait sainte. Les comédies de boulevard et autres vaudevilles ont décidément encore du pain sur les planches de nos théâtres.

Pour les hommes, il reste l’informatique et le numérique, vivier de testostérone. Cela signifierait-il que les hommes sont aux machines ce que les femmes sont aux vitrines, Ne soyons pas si fatalistes.

En réunion de chargés de communication, je suis souvent le seul homme autour de la table. Les arguments s’enchantent et, inévitablement, un numéro de charme se met en place. Certains essaieront d’écraser le sexe fort pour justifier leurs galons ; d’autres mélangeront vie privée et professionnelle pour amadouer le poisson. C’est le jeu. C’est surtout très agréable de construire un projet en si bonne compagnie.

La séduction est une arme qu’il faut savoir doser. Parfois l’avis de la minorité compte plus que celui de la majorité. Parfois je me fais avoir et je l’assume. Avec le sourire du premier râteau amoureux.

La communication est une histoire d’hommes et de femmes. Je suis en effet un fervent défenseur de cette complémentarité au niveau professionnel. Pour avoir souvent travaillé en binôme, c’est une force d’apporter chacun sa sensibilité dans un projet et de tirer profit de nos différences. Alors oui, c’est vrai, il nous arrivait de décider qui allait téléphoner selon qu’il s’agissait d’un interlocuteur ou d’une interlocutrice. Pas de mal à ça. C’était stratégique. Comme tout en communication finalement.



Jérôme RAMACKER
52 remèdes à l’incommunication



A LA UNE

Ils ont dit …



Trophée de la Journée Mondiale de la Qualité

Partenaires Certification

Contact

Tél : +216 71 820 749
Fax : +216 71 820 689
Mob : + 216 26 526 100
Email :
   news@forumqualite.com
Statistique de visiteurs
» 1 En ligne
» 48 Aujourd'hui
» 74 Hier
» 235 Semaine
» 1843 Mois
» 10280 Année
» 34713 Total