Accueil > Actualités > Le nombre de messages laissés sur le répondeur Tunisie

Le nombre de messages laissés sur le répondeur


Le 25 Mars 2019



A l’ère des écrits courts, instantanément envoyés et aussitôt lus. On se croirait à l’abri des relances téléphoniques. Or, il persiste ce besoin hiérarchique de contrôler la bonne réception d’une communication. Vous pouvez évidemment installer un mouchard sur un courriel qui confirmera son ouverture. Cela ne signifie en rien que le destinataire l’a compris. Validé ou y donnera suite. Vous pouvez envoyer un recommandé avec ou sans huissier. Ce n’est pas très fairplay. Tout dépend des circonstances, me direz-vous. Certes, il est plus facile d’annoncer une bonne nouvelle que d’en recevoir une mauvaise.

C’est aussi plus facile par écrit, ne fût-ce que pour prendre du recul sur les remarques déplaisantes qui viendraient noircir votre journée. C’est hélas plus difficile oralement, lorsque l’on se prend de plein fouet les émotions sans filet. Vous pouvez brancher le haut-parleur ou user votre kit main libre. Tôt ou tard, vous n’échapperez pas à l’exercice tant redoute des touches sur le combiné.

Le téléphone représenté pet être pour vous une mise en danger de soi face a l’autre, qu’on ne voit pas mais dans on perçoit la moindre désapprobation. La vie technique consiste alors à s’arranger pour tomber sur la boite vocale. Doux mot, n’est-ce pas ? Une boîte qui parle pour vous. Et qui vous permet, librement, d’exposer votre requête sans être interrompu par des questions embarrassantes. Interrompre est d’ailleurs utiliser ici à juste titre, puisque qu’il s’agit d’une rupture dans le fil d’informations que vous aviez consciencieusement préparé.

De quel droit votre interlocuteur se permet-il de couper court à votre argumentation pour y ajouter son grain de sel ? Pour comprendre, pardi ! Eh oui, s’il y a place pour une question, il y a forcément interrogation. Justifiée ou ostentatoire, elle veut avant tout compléter la transmission pour cerner l’information, car c’est bien d’elle qu’il s’agit et non de vous.

Dans vos efforts de paraitre convaincant, la messagerie vocale (qu’on devrait peut être renommé réceptacle sonore d’ailleurs) vous offre une tribune intime. Entre vous et cet autre qui devient un fantôme inoffensif. Vous lui parlez en

regardant par la fenêtre, en préparant votre café, en lisant votre texte tout en essayant de paraitre naturel.

Est- ce vraiment naturel de postposer la réception d’une voix ?

Une semaine plus tard, n’ayant pas reçu de repense, vous recomposer le numéro en espérant encore une fois, tomber sur la voix synthétique de l’opérateur, après tout c’est à lui de faire l’effort cette fois. Ce n’est pas à vous a payer constamment le cout de vos échanges, bien que pour l’instant ils ne soient qu’au sens unique. Vous avez fait votre travail. Vous avez fait passer le mot. D’ailleurs, a l’université et lors que votre stage d’étudiant, on vous a appris la convention collective de votre stage d’étudiant, on vous a appris la convention collective de communication professionnelle : envoyer un courriel puis téléphoner une semaine après. Plus tôt serait impoli. Plus tard n’aurait aucun effet.

Quinze jours se sont écoules, vous vous dites que c’est peine perdue, mais votre patron ne l’entend pas de cette oreille, vous lui énumérez le nombre de messages laissés le répondeur. Il vous sourit et tourne les talons. Vous avez jusqu’à vendredi.

La persévérance est un acte de confiance en soi. Vous avez finalement droit à la nonchalance d’un message égaré. Votre interlocuteur se montre intéressé ? horreur, le deuxième exercice tant redouté : la réunion de présentation.

Jérôme RAMACKER
52 remèdes à l’incommunication.



A LA UNE



Trophée de la Journée Mondiale de la Qualité

Partenaires Certification

Contact

Tél : +216 71 820 749
Fax : +216 71 820 689
Mob : + 216 26 526 100
Email :
   news@forumqualite.com
Statistique de visiteurs
» 1 En ligne
» 17 Aujourd'hui
» 147 Hier
» 342 Semaine
» 1878 Mois
» 26459 Année
» 50892 Total