Accueil > Actualités > L'incroyable pouvoir de l'optimisme ! Tunisie

L'incroyable pouvoir de l'optimisme !


Le 15 Avril 2019


Je sais, je suis en vacances et je ne suis pas supposé travailler pendant mes vacances. Cependant, il m’est arrivé une petite aventure que je me dois de vous raconter.
Il y a quelques années, mon premier boss chez TF1 m’avait dit une chose qui m’avait marqué : « Gaël, dès que tu te prends une claque dans la vie, pose-toi, et trouve une conséquence positive à cette claque ». A l’époque, ça me semblait un peu Bisounours comme concept et pourtant, bien des fois, je me suis servi de cette phrase pour m’aider à passer des phases difficiles.

Là, dans ce que je viens de vivre, rien de très grave mais c’est une sorte de preuve en temps réel que ce que me disait mon boss était vrai. En avant-propos, n'interprétez pas mal mon post. J'ai pleinement conscience de mon côté privilégié, même si ce que j'ai, je me suis souvent battu pour l'obtenir, je ne me plains de rien. Mais c'est tout le sujet de ce poste : avoir conscience de ce que l'on a plutôt que de se plaindre de ce que l'on a pas.

Bref… il y a deux jours, je prends un avion pour aller de l’autre côté de la planète. Il se trouve que cet avion prend une heure de retard et je rate l’autre avion qui devait nous amener à notre destination. Nous voilà bloqués pour la nuit dans une ville sans charme et obligés de dormir dans un hôtel dont le niveau d’hygiène et de charme doit à peu de chose près être identique à ceux d’un hôtel 1 étoile au fin fond d’un pays en développement. Par ailleurs, la chambre a une odeur nous allons dire… originale. C’était la première fois depuis 7 ans que je partais en vacances sans mes enfants et je dois bien avouer qu’un léger coup de déprime pointait son nez… et j’ai repensé à la phrase de mon boss… bon, je ne voyais pas sur le moment le côté positif de la chose mais, au moins, je ne déprimais pas.

Le lendemain, j’arrive à destination et on nous donne l’endroit où nous devions rester. Une chambre incroyable. Légère frustration d’avoir raté quelques heures de ce petit coin de paradis mais tout va bien… au bout de quelques heures une personne de l’hôtel vient nous voir pour nous dire : « nous sommes vraiment désolés de ne pas avoir pu vous attendre hier et, pour nous faire pardonner, nous vous proposons de vous offrir un sur-classement dans une villa privée ».

Comment vous dire… je n’aurais jamais imaginé passer une semaine dans un tel endroit. Je n’ai pas de mots pour décrire le lieu (la photo ci-dessous, c’est ma terrasse).

J’aurais pu arriver à l’hôtel en hurlant mon mécontentement qu’ils n’aient pu m’attendre le jour d’avant et je n’en ai rien fait puisque ce qui est fait est fait, rien ne peut le changer. Quand quelque chose de « mal » arrive, autant regarder devant car autant nous ne pouvons changer le passé, autant tout peut arriver dans l’avenir.
Je suis profondément convaincu que le fait d’arriver en étant « philosophe » et factuel, en étant simplement heureux d’être arrivé les a poussés à nous faire ce cadeau. Ce qui était une énorme déception s’est transformé en une incroyable opportunité. Plus que jamais, je suis convaincu que nous devons toujours regarder le verre à moitié plein plutôt que celui à moitié vide… il n’y a que comme cela que nous aurons la chance, de temps en temps, d’obtenir un verre plein.

Sur ce… je lâche mon ordinateur et vous dis à dans une semaine !



Gaël Chatelain



A LA UNE

Ils ont dit …



Trophée de la Journée Mondiale de la Qualité

Partenaires Certification

Contact

Tél : +216 71 820 749
Fax : +216 71 820 689
Mob : + 216 26 526 100
Email :
   news@forumqualite.com
Statistique de visiteurs
» 2 En ligne
» 49 Aujourd'hui
» 103 Hier
» 545 Semaine
» 2990 Mois
» 14420 Année
» 38853 Total